Vous êtes ici

RSE : Zoom sur des modèles alternatifs probants

web série de sept épisodes de sept minutes sur sept entreprises aux modèles alternatifs
Publié le
24 Septembre 2019

Eloïse Reybel et Clément Babinet, deux jeunes diplômés du MS Entrepreneurs de Grenoble Ecole de Management, ont décrypté les rouages et les valeurs d’entreprises plus éthiques, dont la finalité répond aux enjeux du développement durable et responsable. A la clé, la réalisation d’un web série de sept épisodes de sept minutes sur sept entreprises aux modèles alternatifs.

Eloïse Reybel et Clément Babinet sont partis d’un constat : (re)donner du sens au travail fait toute la différence pour les fondateurs, les dirigeants et les salariés des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Durant l’année de césure du MS Entrepreneurs à GEM, ils ont souhaité élargir leur vision de l’entrepreneuriat et donner la parole (et la part belle) aux entreprises alternatives, qui se révèlent efficientes sur leurs marchés. OtraVia est le nom du web série qui leur est consacré.

C’est ainsi que de mars à septembre 2018, la recherche et la réalisation documentaire a mobilisé cinq étudiants bénévoles, diplômés en management, journalisme, graphisme et cinéma. « Ces supports vidéos gratuits ont été très bien accueillis par les entreprises en question, qui communiquent peu. La confiance et la transparence étaient fortes du côté des dirigeants et fondateurs, » note Eloïse Reybel, 24 ans, co-instigatrice du projet avec Clément Babinet, 23 ans. Tous deux ont créé une association qui a permis d’étayer l’ensemble du projet.

Montrer la richesse du secteur et des modèles alternatifs

Alimentation, énergie, mode, logistique, recyclage, tourisme, finance éthique… La plupart des entreprises interviewées ont leur siège social basé à Paris, à l’exception de La Nef, située à Lyon, une banque coopérative qui finance des entreprises de l’économie sociale et solidaire. « Ces sept entreprises mettent au cœur de leur activité une mission d’intérêt général. Pour toutes, la RSE n’est pas une arme factice : ces entreprises refondent toutes leur stratégie dans le but d’avoir un impact positif sur la société. Et les résultats sont là, » soutient Eloïse Reybel.

L’entreprise LemonTri, par exemple, œuvre dans le champ du recyclage, appuyant son process de transformation sur l’économie circulaire. Les baskets Veja, conçues en matériaux organiques moins polluants, sont produites de façon éthique – les fabricants à l’étranger, aux conditions de travail décentes, sont bien rémunérés –, et sont commercialisées aux mêmes prix que ceux pratiqués par les concurrents. Et cela marche : la marque, qui fait appel pour la logistique à Ateliers sans frontière, s’est fait une belle notoriété et se voit référencée sur le site des Galerie Lafayette, La Redoute...

Dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, trois sociétés coopératives – Enercoop, Biocoop et La Nef –, sont scrutées dans leur mode de fonctionnement. Leur principe de gouvernance démocratique ? Un salarié, sociétaire de l’entreprise = une voix, et ce, quelle que soit sa part dans le capital de l’entreprise. « L’image des sociétés coopératives est souvent mal définie. Ici, les décisions sont collégiales et collaboratives, et l’implication est forte, » souligne Eloïse Reybel. A noter, également, un modèle d’entreprise fonctionnant selon les principes du management libéré.

Pourquoi ces entreprises fonctionnent-elles ?

« L’énergie professionnelle est mise au service d’une cause. La motivation et l’implication sont fortes, pointe Eloïse Reybel. La plupart des dirigeants, fondateurs et des salariés sont des militants engagés depuis longtemps, et détiennent des expériences dans d’autres secteurs marchands classiques. Leurs actions et leur sensibilisation à l’économie responsable sont déterminants. Autre point clé : ces entreprises de l’économie alternative ne se marginalisent pas : les baskets Veja sont tendance et se vendent ! »

Aujourd’hui, force est de constater que ces modèles fonctionnent, en misant sur un comportement économique éthique et sur la transparence. Au-delà, « ce sont bien les consommateurs de la génération y notamment qui portent la pérennité de ces modèles alternatifs probants, » concluent Eloïse Reybel et Clément Babinet.

Voir la web série

Cela pourrait vous intéresser

  • Grande finale des Trophées du Marketing GEM / Chamrousse
    Publié le 13 Janvier 2020

    Grande finale des Trophées du Marketing GEM / Chamrousse

    Depuis la rentrée de septembre 2019, Grenoble Ecole Management et Chamrousse ont mis en place une collaboration. Le but est de faire travailler plus de 500 les élèves de première année sur des sujets réels et d'apporter des solutions innovantes en...

  • Le dilemme des achats responsables à Noël
    Publié le 16 Décembre 2019

    Achats responsables : le dilemme de Noël

    A Noël, quels sont les arbitrages entre une consommation responsable et l’offre pléthorique de biens de consommation ? Le point avec Aurélie Merle, professeure associée de marketing à Grenoble Ecole de Management

  • Finethics est un nouveau serious game immersif créé en collaboration avec des professionnels de l’entreprise et des étudiants dont le but est d'aider les futurs leaders à construire leur engagement éthique.
    Publié le 13 Novembre 2019

    Innovation pédagogique : mieux anticiper les dilemmes éthiques

    Finethics est un nouveau serious game immersif créé en collaboration avec des professionnels de l’entreprise et des étudiants dont le but est d'aider les futurs leaders à construire leur engagement éthique.

  • GEM ouvre une filière Innovation for Sustainability Transition
    Publié le 08 Novembre 2019

    Enjeux sociétaux : ouverture d'une filière Innovation for Sustainability Transition

    Grenoble Ecole de Management poursuit sa mobilisation pour un changement de société. Dans cette logique, l’Ecole vient d’ouvrir une filière « Innovation for Sustainability Transition » avec 28 étudiants. Le but : former les futurs leaders pour...

  • Le Défi de la rentrée 2019 : 700 étudiants rôdés à la controverse
    Publié le 21 Octobre 2019

    Le Défi de la rentrée 2019 : 700 étudiants rodés à la controverse

    Du 13 au 26 septembre dernier, près de 700 étudiants de première année du Programme Grande Ecole ont débattu autour de six grands enjeux sociétaux et environnementaux, déclinés en 18 controverses. L’ambition ? Asseoir un positionnement de citoyens...

  • Sujets sociétaux : l'engagement et les actions de Grenoble Ecole de Management
    Publié le 17 Septembre 2019

    Sujets sociétaux : l'engagement et les actions de Grenoble Ecole de Management

    L’engagement et les actions de GEM dans 4 causes issues des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU : Education pour tous (odd 4) ; Lutte contre les inégalités hommes / femmes (odd 5) ; RSE...

  • GEM verse 5 600 € à 3 assos. éco-responsables locales
    Publié le 12 Septembre 2019

    5 600 € pour des associations éco-responsables locales

    Grenoble Ecole de Management vient de verser ce jeudi 12 septembre à midi, un don de 5 600 € partagés entre trois associations écoresponsables locales : Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère, Zero Waste Grenoble et Cuisine sans...

  • RSE : GEM récompensée aux Green Gown Awards et parmi les premiers à répondre à l'appel pour le climat
    Publié le 12 Juillet 2019

    RSE : GEM récompensée aux Green Gown Awards et parmi les premiers à répondre à l'appel pour le climat

    Grenoble Ecole de Management s'est donnée pour mission de contribuer à améliorer le bien-être de la société par ses actions. Preuve en est, s'il en faut, que l'Ecole est en parfait alignement avec ses convictions : l'institution grenobloise s'est...

  • Grenoble ecole de management et la comue grenoble rhone-alpes Laureat des trophees Des campus responsables
    Publié le 18 Mars 2019

    Trophées des campus responsables : GEM récompensée

    Grenoble Ecole de Management (GEM) a reçu l’un des Trophées des campus responsables pour son initiative en faveur des réfugiés menée en collaboration avec la Groupe de Travail Réfugiés de la Communauté Université Grenoble Alpes. Portés par Campus...

  • Professeur Sénior  Professeur au département Homme, Organisations et Société  Doctorate of Philosophy, Institut Universitaire Européen, Grenoble EM
    Publié le 12 Juin 2017

    Recherche : Indulgences ou abus d’indulgences, une autre façon de juger le comportement des entreprises

    Une autre façon de juger le comportement des entreprises Dégâts environnementaux, défauts de fabrication, corruption…, les entreprises du monde entier sont souvent à l'origine d'actes répréhensibles. Cependant, il est très difficile d'évaluer le...

  • Circular Economy
    Publié le 09 Mai 2017

    Troccauris. Un modèle d’économie circulaire ?

    Mark Esposito, spécialiste de l’économie circulaire, explique pourquoi Troccauris est un exemple d’innovation financière et de valorisation des ressources.

  • Publié le 13 Septembre 2016

    Dans les entrailles de Pokémon Go

    De l’utilisation abusive des datas collectées à la constitution d’un algorithme capable de prédire le comportement des utilisateurs, Nathalie Devillier met en lumière l’opacité de l’application Pokémon Go. Une technologie qui attise les...

  • Publié le 12 Février 2016

    Publication : Big data ou BIG CATA, l'effet Snowden

    En 2015, des millions d'internautes altéraient leurs données ou utilisaient les adblockers. « L'effet Snowden » est engagé et pose un problème sociétal sur la gestion des données, leur protection et utilisation. C'est sur cette thématique que...