Vous êtes ici

Rentrée 2020 : les 10 nouveautés

Publié le
31 Juillet 2020

Changement climatique, lutte contre le sexisme, serious game, international, géopolitique, design, apprentissage hybride, nouveaux espaces : l’Ecole grenobloise dévoile toutes ses nouveautés de la rentrée 2020 pour former des managers pour un monde plus résilient, plus juste, plus pacifique, plus responsable.

1/ Lutte contre le changement climatique : un challenge à la rentrée

A la rentrée 2020, les étudiants se verront proposer le challenge « Acts for Sustainability". Objectif : réaliser une initiative concrète et réelle en réponse à l'un des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Ils devront imaginer ensuite comment la partager et la transmettre à leurs camarades de GEM et au-delà. Le but : encourager les étudiants à agir et les initier aux enjeux de transition écologique, économique et sociétale, l'une des 5 causes de l'Ecole grenobloise. Au-delà de ce challenge, les étudiants seront invités à signer la nouvelle charte RSE de GEM et participer à une séance de « Sulitest », l'outil de sensibilisation et de mesure des connaissances autour des grands enjeux de soutenabilité. Le challenge Acts for Sustainability fera nécessairement écho au défi de la rentrée, l'événement d'inclusion que tous les étudiants attendent dont la formule 2020 sera dévoilée prochainement.

2/ Lutte contre le sexisme : un nouveau serious game

« Harcèle-moi » est un jeu de cartes virtuel qui vise à sensibiliser les étudiants et les formateurs en les invitant à se mettre « dans le peau » d'une personne harcelée mais aussi d'un harceleur. Il a été initié par un groupe d'étudiants de GEM et développé conjointement par la Chaire FERE et le collectif Re[a]gir. L'idée : permettre aux « joueurs » de comprendre les mécanismes qui conduisent une personne à être harceleur et réfléchir sur ce qu'une victime peut ressentir sur le coup mais surtout sur le moyen - long terme. Le jeu sera testé en avant-première à la rentrée par des étudiants du parcours associatif de GEM.

3/ Manager responsable : un nouveau certificat à partir de janvier 2021

Ce certificat s'intitule « Responsible leadership and followership ». Le but : développer la pensée critique pour rendre les étudiants plus « responsables » dans leurs rôles de futurs leaders et followers. Pendant trois ans, en parallèle de leur programme de formation, les étudiants de GEM inscrits à ce certificat remettront en question la compréhension conventionnelle des rôles des dirigeants et de leurs partisans à l'époque contemporaine… Originalité du dispositif : un cours d'Aïkido au programme !

4/ International : nouveau parcours « Asia Social Innovation by Design » (Singapour)

Les étudiants du Programme Grande Ecole pourront désormais suivre une spécialisation « Asia Social Innovation by Design » à Singapour au sein de Strate School of Design.
Cette spécialisation s'ajoute à la liste des 6 parcours transcontinentaux déjà proposés :

5/ Géopolitique : un festival 2021 hybride qui commence dès l'automne 2020

Malgré l'épidémie de Covid 19, le 12e Festival de Géopolitique devenu un E-Festival a été un véritable succès. 15 000 personnes ont suivi de près cette édition 2020 sur le thème « (R)évolutions numériques ? » avec la participation de nombreux experts et 19 conférences 100% digital. Forts de cette expérience, les organisateurs proposeront une version hybride pour l'année qui vient. Ils lanceront en septembre 2020 la « Fabrique du Festival » et proposeront tout au long de l'année des visioconférences interactives : l'occasion pour les participants d'acquérir et de mettre à jour leur socle de connaissance afin de mieux appréhender les enjeux développés lors du festival 2021 de mars prochain à Grenoble.

6/ Apprentissage hybride : création du GEM Learning System

A l'instar de son campus parisien, GEM prévoit d'investir dans la création de 5 à 10 salles de cours équipées du GEM Learning System sur son campus grenoblois pour la fin de l'année 2020. Ce nouveau système de classe hybride (virtuelle et présentielle) conçu à GEM Labs en lien avec le Learning Design Unit (LeD) de GEM est développé exclusivement par l'Ecole grenobloise. Les avantages : plus souple, moins cher, plus universel technologiquement que les systèmes existants. Concrètement, les salles seront équipées d'écrans et de caméras afin :
- de dispenser des cours dans toutes les configurations possibles et avec tous les outils et logiciels possibles : le professeur pourra être dans une salle de cours ou connecté sur son ordinateur ailleurs et il pourra dispenser son cours en même temps à un groupe d'étudiants sur place et/ ou dispersés (entre plusieurs salles et / ou campus et / ou confinés chez eux).
- de pallier les difficultés posées par les contraintes sanitaires (se réunir, se déplacer...)
- d'améliorer les conditions des cours à distance : le groupe percevra mieux le ressenti de la salle de classe même à distance. Le test en parallèle d'un système de suivi de l'attention du groupe développé en interne permettra au professeur de ne pas « perdre » les étudiants.
- de garantir le meilleur suivi individuel possible grâce à un système d'échanges directs qui permettra notamment d'aider au plus près les étudiants en difficulté.

7/Le parcours Odyssée 20/21 mise sur l'entraide, le collectif et le décloisonnement

Le parcours Odyssée c'est le laboratoire grandeur nature de l'innovation pédagogique à GEM. En 2019-20, les 25 étudiants de ce parcours de 1ère année ont testé trois dispositifs pédagogiques hors de GEM: le hackhaton 2ème édition proposé par Disrupt campus ; un  live business case avec le CEA Grenoble et un dispositif expérientiel « volley » pour apprendre le management et le marketing. Le but : les plonger en immersion dans un projet collectif pour apprendre à co-construire ou comment. En 2020-21, l'équipe pédagogique proposera un nouveau module de Projet Intégratif d'Entreprise de 48 heures irrigué par 5 autres modules de cours. Soit 100 heures au total dédiées à un projet spécifique abordé sous différents angles : méthodologie, gestion de projet, design thinking, théâtre d'entreprise, design informationnel, eportfolio

8/ La 1ère rentrée du nouveau campus de GEM Paris

Grenoble Ecole de Management est implantée à Paris depuis 2014. Un test concluant qui a permis d'investir de manière plus ambitieuse dans la capitale : c'est au 96 rue Didot (14e) que GEM a établi ses nouveaux quartiers depuis janvier 2020 en remplacement de son campus de la rue Ranelagh (Paris 16e). Il sera pleinement opérationnel pour la rentrée de septembre 2020. Le projet représente 2.5M€ d'investissement pour environ 2 500 m2 sur 3 niveaux. Ce nouveau campus a pour ambition d'accueillir 800 à 1 000 étudiants par an.

9/ Un welcome forum de rentrée et des services à l'étudiant démultipliés

L'Ecole propose un nouveau format digital pour permettre aux étudiants de découvrir ses services, associations étudiantes, partenaires entreprises et ses actions de lutte contre le changement climatique menées à GEM. Au programme : un salon virtuel avec des visites virtuelles des locaux et des stands virtuels en 3D interactifs. Les étudiants pourront prendre des rendez-vous individuels ou de chater en direct avec les équipes de l'Ecole par exemple.
Parmi les services présentés aux étudiants : les dispositifs d'aide financière, d'accompagnement handicap, de téléconsultation médicale et d'assistance psychologique, de prévention des violences sexuelles et sexistes de coaching et développement ou encore d'accompagnement carrières. A noter, le service Carrière de GEM démultiplie ses services pour proposer encore plus d'opportunités de carrière et de rencontres entreprises aux étudiants : webinar métiers, séances de coaching, chat Q&A Career toutes les semaines, ateliers flash CV, semaines thématiques par secteur, speed recrutement

10/ Bibliothèques : GEM réinvente le service dans le respect des contraintes sanitaires

Comment faire (re)venir le public dans les bibliothèques et médiathèques en période post-covid-19 ? Grenoble Ecole de Management ne fait pas exception et a dû trouver le moyen de garantir à ses publics l'accès à ses ressources. En parallèle, les équipes du Playground de l'Ecole viennent d'éditer un nouveau serious game qui tombe à pic ! Le but : former les bibliothécaires à trouver les moyens d'inciter les usagers à (re)venir dans les lieux.

Cela pourrait vous intéresser