Vous êtes ici

Journée de l’environnement : GEM réduit ses émissions de CO2

MS Energie : voyage d'étude au Maroc
Publié le
06 Juin 2018

La semaine prochaine aura lieu la journée mondiale de l’environnement. En parallèle, Grenoble Ecole de Management (GEM) sera passé aux énergies vertes depuis 250 jours via l’offre option verte de GEG. L’Ecole a également recyclé 500 équipements électriques et électroniques en deux ans grâce à AfB France.

Depuis plus de 30 ans, l’Ecole travaille à intégrer la Responsabilité sociale dans sa pédagogie, dans sa recherche et dans son comportement institutionnel. Elle s’est donnée pour mission de former des managers responsables et innovants qui prennent en compte les conséquences humaines, sociales, environnementales et économiques dans leurs processus de décision. « Dans ce cadre, nous cherchons des solutions pour limiter ou réduire notre impact carbone. Or, nous consommons plus de 3 millions de KwH / an en moyenne pour notre bâtiment principal à Grenoble par exemple. » explique Jaclyn Rosebrook-Collignon, responsable de la RSE à GEM.

Contraint à consommer, autant le faire aussi proprement que possible

Parmi les engagements récents de l’Ecole en matière de RSE :

  •  Le traitement de 2,4 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) de GEM par AFB Franceentre janvier 2016 et décembre 2017 (ordinateurs, téléphones portables, imprimantes, écrans plats, serveurs, …) représente une économie de 37 485 kg de fer, 86 727 kWh d’énergie et 28396 kg de CO269% de ces équipements ont pu être réemployés une fois le traitement, les réparations et les tests effectués. Cette coopération renouvelée pour l’année en cours a également permis la création d’un poste de travail pour des personnes en situation de handicap au sein d’AfB France.
  • L’option énergie renouvelable proposée par GEG au travers de sa filiale GEG Source d’Energies a été adoptée le 1er octobre 2017. Elle garantit une électricité garantie 100% d'origine renouvelablevia des moyens de production respectueux de l'environnement (centrales photovoltaïques, éoliens et centrales hydroélectriques). L'électricité dite "verte" est certifiée par les "Garanties d'Origine" délivrées par l'organisme de contrôle Powernext désigné par arrêté du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie. Ces garanties attestent de l'origine renouvelable de l'électricité qui est produite. Pour chacun des MWh consommés, l'équivalent est injecté sur le réseau électrique en énergie issue d'une production renouvelable située sur le territoire Rhône-Alpin.

Cela pourrait vous intéresser

  • Communautés énergétiques : vraie ou fausse révolution ?
    Publié le 20 Mai 2019

    Communautés énergétiques : vraie ou fausse révolution ?

    En avril dernier, les rencontres de l’énergie, à Grenoble Ecole de Management, ont mobilisé les acteurs curieux des nouveaux modèles d’affaires de la transition énergétiques. Supports de cette transformation, les initiatives citoyennes et les...

  • Grenoble ecole de management et la comue grenoble rhone-alpes Laureat des trophees Des campus responsables
    Publié le 18 Mars 2019

    Trophées des campus responsables : GEM récompensée

    Grenoble Ecole de Management (GEM) a reçu l’un des Trophées des campus responsables pour son initiative en faveur des réfugiés menée en collaboration avec la Groupe de Travail Réfugiés de la Communauté Université Grenoble Alpes. Portés par Campus...

  • Part-Time MBA, GEM
    Publié le 18 Octobre 2018

    RSE : un nouvel indicateur pour le Financial Times

    Avec son édition 2018 du classement EMBA, le Financial Times inaugure un nouvel indicateur : la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE). Grenoble Ecole de Management (GEM) s’y classe à la 21e place européenne.

  • Mark Olsthoorn, professor and researcher at Grenoble Ecole de Mangement
    Publié le 07 Avril 2015

    Recherche : Effacement de consommation électrique, pourquoi les industriels hésitent

    En acceptant de réduire leur consommation électrique lors de pics de demande, les industriels faciliteraient l'équilibrage des réseaux de distribution. Or, ils ont de solides arguments pour ne pas jouer la carte de la flexibilité. Une étude les...