Toutes les actualités
24 nov 2017

ENTRETIEN AVEC KPMG - GEM CONSEIL BOOTCAMP 2017


Arthur LIBOUREL
Consultant Senior Finance Strategy & Performance

GEM ESC 2015

Dans le cadre du Boot Camp Conseil, j’ai interrogé Arthur LIBOUREL, Consultant en Stratégie Financière chez KPMG et ancien étudiant à Grenoble Ecole de Management. Il est originaire du Programme Grande Ecole de GEM et a suivi le parcours international Global Tech. Il a effectué ses stages de césure en tant que contrôleur de gestion chez Canal + et l’Oréal. Il s’est spécialisé en finance et avait pour ambition de s’orienter vers le Conseil à la fin de l’école. Aujourd’hui, il est chez KPMG dans le département des projets de transformation finance, de modélisation financière et de deal intégration/séparation de sociétés. A tire d’exemple, Arthur LIBOUREL a relaté une de ses missions chez McDonald’s France. Durant celle-ci, il était en charge du projet de transformation de la fonction finance. Il a participé à la réorganisation des procédures de comptabilité. En effet, il a contribué à la redéfinition des processus, à l’optimisation de ces derniers et à l’accompagnement de la première clôture.

J’ai trouvé son parcours intéressant, il prouve que les barrières du classement des écoles de commerce n’empêchent pas des étudiants ambitieux d’intégrer rapidement des cabinets prestigieux comme KPMG, qui est selon lui, un cabinet très dynamique avec un attachement fort à l’entraide et l’esprit d’équipe. Les étudiants connaissent beaucoup le Big Four pour ses stages en Audit. Cependant, il faut savoir que KPMG recrute de plus en plus de stagiaires en Conseil. Encore une fois, GEM est la cible, et KPMG recrute des étudiants en recherche de stage de césure, de fin d’étude ou de CDI en Audit mais aussi en Conseil. Le recrutement se fait sur la base d’un test de personnalité, un test d’anglais et une étude de cas. Arthur LIBOUREL insiste sur le fait qu’il ne faut pas "avoir peur" de l’étude de cas : "l’étude de cas n’est pas technique, il faut simplement réfléchir". 

 Entretien réalisé par Romane Rosier, 2E année Programme Grande Ecole