Vous êtes ici

Certificate in Smart and Sustainable Business : l’innovation au service du développement durable

Certificate in Smart and Sustainable Business : l’innovation au service du développement durable
Publié le
11 Mai 2020

Certificate in Smart and Sustainable Business émane du programme historique du management de la technologie et de l’innovation, qui constitue l’ADN de Grenoble Ecole de Management. Destinée aux entrepreneurs, dirigeants, managers et consultants, cette formation continue s’inscrit au cœur des engagements sociétaux qui ont été pris par GEM – A School for Business and for Society.

Travailler sur le développement de processus durables est un facteur différenciant pour nombre d'entreprises. « La jeune génération se montre de plus en plus sensible aux enjeux du développement durable, qui s'imposent comme des facteurs d'attractivité majeurs pour les entreprises lors du recrutement, analyse Michele Coletti, responsable pédagogique et enseignant-chercheur à GEM, spécialiste de l'innovation et de la transition écologique et sociétale. Et au-delà, l'influence des grands donneurs d'ordres, comme Renault par exemple, dont les voitures sont recyclables à 85 %, donne aujourd'hui l'impulsion à tout un secteur pour développer des logiques d'entreprises vertueuses. »

Bâtir des processus vertueux

Comment tendre vers une stratégie d'entreprise vertueuse sur différents marchés ? C'est l'objectif du Certificate in Smart and Sustainable Business. « Ce programme qualifiant consiste à mettre l'innovation au service d'une logique de durabilité économique et sociétale, via le déploiement de processus de conception, de fabrication et de commercialisation de produits durables, soutient Michele Coletti. Ce programme de formation continue vient ainsi rompre la dichotomie traditionnelle qui existe entre nouvelles technologies et développement durable. Car en soi, les technologies dédiées à l'innovation sont neutres. »

La formation s'adresse donc à tous les managers qui souhaitent apprendre à intégrer le développement durable dans leur travail, et ne vise pas à former des spécialistes de la transition. Le programme décline différents modules, bâtis sur des modèles de développement qui ont fait leur preuve.
Parmi ceux-ci :

  • Architecturer des produits et des services novateurs, en analysant leurs impacts économiques et sociétaux ;
  • Développer une économie circulaire ;
  • Mobiliser une supply chain dans une logique globale de développement durable ; Quelles sont les alliances porteuses ; quel cadre légal ?
  • Les modèles d'affaires probants en matière de développement durable ;
  • Les nouveaux modèles de marché en Europe et dans le monde…

Bonnes pratiques et partage d'expériences

Certificate in Smart and Sustainable Business est adossé à une spécialité du MBA, délivrée à GEM, qui dispense les méthodes et les compétences en matière de développement de produits durables. « Pour ce faire, il n'existe pas une méthode, mais plusieurs perspectives, assure Michele Coletti. En effet, la formation s'appuie sur l'étude de cas réels et multiplie les intervenants. L'apport de différents points de vue est capital, et permet une ouverture d'esprit et de perspectives. »

En témoigne, par exemple, l'intervention d'une équipe métier de l'entreprise A.Raymond, fournisseur mondial du secteur automobile, qui partage les processus de mise en œuvre d'une économie circulaire pour la conception et la fabrication de composants pour l'industrie automobile. Ces acteurs industriels viennent témoigner de l'enjeu du déploiement de tels processus pour leurs clients, de grandes marques automobiles et des trucks. D'autres entreprises leaders, comme Seb, viennent partager l'intérêt de réduire le packaging, et aussi de donner une seconde vie à leurs produits. « Nous travaillons également en lien avec des clusters, comme Plastipolis, qui apporte son témoignage sur la manière dont les industries peuvent adapter leur offre aux enjeux de la transition », souligne Michele Coletti.

En 2019, huit étudiants ont suivi la formation Certificate in Smart and Sustainable Business. En 2020, 18 étudiants. Tous les enseignements sont dispensés en anglais, compte tenu notamment de l'orientation internationale du programme. « La formation fédère en effet des campus en provenance de nombreux pays, et génère une grande diversité des profils, de parcours et d'expériences », conclut Michele Coletti. La formation est délivrée à temps partiel – durant une semaine complète, en février, mars et avril.

Voir le programme en anglais

Cela pourrait vous intéresser