Utiliser les certificats pour rendre son entreprise plus agile

La réforme de la formation professionnelle offre aux entreprises la possibilité de certifier leurs collaborateurs grâce à des formations courtes, adaptées à leurs besoins et destinées à acquérir des compétences spécifiques, liées à l’exercice de métiers déterminés. Une occasion pour elles de repenser leur politique de formation et de RH.


Grenoble Ecole de Management propose une offre de certifications conforme à la réforme de la formation professionnelle de 2014. L’objectif :

Rendre les entreprises plus agiles en formant des salariés en phase avec le marché. 

Désormais, les entreprises n’ont plus l’obligation de payer, mais de former. La nouvelle loi sur la réforme de la formation professionnelle, promulguée en mars 2014, a pour objectif, entre autres, de créer de l’emploi, de gagner en productivité et en efficacité. Dans un contexte où le marché évolue très vite, où la concurrence est accrue et où de nombreuses entreprises repensent leur business model pour s’adapter aux changements, les salariés ont besoin d’être formés sur des compétences identifiées pour l’exercice de métiers reconnus. Les certificats permettent de valider ces compétences de manière souple et rapide. « Par ailleurs, les entreprises expriment de plus en plus des demandes urgentes et très précises, voire de niche », souligne Véronique Girod Roux, responsable Marketing et Développement de l’Executive Education.

Répondre aux besoins du marché

Ainsi, on ne parle plus de modules de formations, mais de blocs de compétences. Les certificats, délivrés dans le cadre de la formation continue, doivent répondre à plusieurs critères pour être financés : ils doivent correspondre à une maîtrise professionnelle, être sanctionnés par une évaluation et cautionnés, soit par une instance professionnelle, soit par le Registre national des certifications professionnelles.

« Un des enjeux des certificats est de pouvoir les rendre lisibles et compréhensibles par les entreprises dès leur intitulé. C’est fondamental. Nous proposons ainsi des certificats, véritables blocs de compétences issus de nos diplômes, sur Pilotage d’entreprise innovante, Management et marketing de l’innovation, etc. », précise Véronique Girod Roux. Parmi les certificats phares, GEM propose le « Certificate in innovation leadership ». Entièrement en anglais, il a affiché en 2014 un taux de satisfaction de 96% et accueille des participants d’une dizaine de pays différents.

Il repose sur trois typologies de compétences : le management de l’innovation, le design thinking et le management de l’entrepreneuriat.

« Le recours aux certificats donne l’opportunité aux entreprises d’enrichir leur politique de formation et de ressources humaines. C’est l’occasion pour elles de faire le bilan des compétences de leurs collaborateurs et de les orienter vers des formations courtes, pointues, en phase avec leur besoins stratégiques et opérationnels », ajoute Véronique Girod Roux. Les équipes ont aujourd’hui besoin de repenser leur façon de travailler et de s’organiser. Les certificats représentent un des piliers pour devenir plus agiles et plus efficaces.

Contacts
Véronique Girod-Roux