Recherche compétences hybrides pour transformation digitale d’entreprise

Pascal Buffard, président du Cigref, d’AXA Technology Services et partenaire du Mastère Spécialisé « Big Data : analyse, management et valorisation responsable » de Grenoble Ecole de Management explique pourquoi les entreprises ont de plus en plus besoin de compétences multiples pour réussir leur transformation digitale.


Quelles sont les difficultés rencontrées par les entreprises pour harmoniser les compétences nécessaires à leur mutation digitale ?

Une révolution est en marche au travers du numérique. Des informations de plus en plus nombreuses et variées sont produites en tout lieu et à tout moment. Or, la croissance phénoménale du Big Data conduit les entreprises à s’interroger sur la façon de créer de la valeur grâce à ces données.

Comment les collecter, les traiter, les exploiter ? Pour cela, elles ont besoin d’allier des compétences techniques et stratégiques. Il leur faut à la fois une vision du marché et des clients et une vision technologique pour connaître ce qui est faisable et garantir la sécurité des données. Malheureusement ces compétences hybrides se font rares.

Et pourtant, les entreprises doivent constituer des équipes pluridisciplinaires, à l’image du Data Innovation Lab d’AXA créé cette année. Cet accélérateur de la transformation digitale du groupe allie des compétences multiples et permet de créer une expertise transversale qui est à la disposition de toutes les entités d’AXA.

Dans ce contexte, comment doivent évoluer les compétences et les rôles des uns et des autres ?

Cette évolution conduit à transformer l’organisation et la façon de travailler des entreprises. Des métiers différents, comme le marketing et la DSI, doivent désormais travailler main dans la main pour déterminer les sources d’information capables de créer de la valeur et établir les processus de collecte et de traitement.

Par ailleurs chacun doit évoluer et apprendre de nouvelles compétences. Les systèmes d’information doivent s’ouvrir à la stratégie et le marketing à la technologie. Cette situation fait nécessairement bouger les lignes en interne.

Votre entreprise est partenaire du Mastère Spécialisé « Big Data : analyse, management et valorisation responsable ». quel est l'enjeu pour vous d'une telle formation ? 

Au regard de ce que je viens d’expliquer, l’intérêt est évident : soutenir une formation, co-dirigée par l’Ensimag et GEM, par des ingénieurs et des experts du management. Le profil des étudiants sera hybride et correspond exactement aux besoins du marché.

Le Cigref y voit une sorte de pépinière pour les entreprises françaises qui recherchent ces compétences rares et indispensables pour leur compétitivité. Le Mastère Spécialisé Big Data vise à répondre à ce besoin de compétences en formant de futurs cadres.