L’entreprise, un campus comme un autre ?

Nées aux Etats-Unis et dédiées à l'origine au top management, les universités d'entreprise sont aujourd'hui ouvertes à l'ensemble des collaborateurs et représentent souvent un outil de notoriété interne et externe. Mais de quoi s'agit-il exactement ?


« Une université d'entreprise est une organisation dédiée à l'apprentissage qui prend des formes diverses en fonction des objectifs et de la structure du groupe », explique Gaël Fouillard, Directeur de l'Executive Education à GEM.

Former pour monter en competences

Contact

Gaël Fouillard,
04 76 70 61 27

Ainsi, il existe des universités d'entreprise plutôt orientées vers les métiers. « Les groupes définissent des référentiels de compétences par famille de métier et délivrent des formations adaptées à leurs besoins pour faire évoluer leurs collaborateurs », souligne Gaël Fouillard. L'université d'entreprise est alors souvent associée à la fonction ressources humaines..

Former pour renforcer la stratégie de l'entreprise

D'autres universités ont une vocation stratégique. L'objectif : renforcer la culture et l'identité de l'entreprise. C'est notamment le cas des groupes structurés en filiales ou qui adoptent des stratégies de croissance externe et qui doivent développer une culture commune. De même, en cas de changement d'organisation ou de stratégie, l'université d'entreprise va permettre de diffuser les nouvelles orientations. Elle devient alors un levier d'accélération du changement au service de la direction générale.

Un concept élargi

La première université d'entreprise est née aux Etats-Unis en 1919 chez General Motors, qui avait racheté une école formant des travailleurs pour l'industrie automobile. Le concept s'est ensuite développé, partout dans le monde. « Il s'inspirait des universités traditionnelles, avec la construction d'un campus physique, le développement d'un corps de formateurs internes et parfois un côté élitiste», précise Gaël Fouillard. Aujourd'hui, l'université d'entreprise prend souvent le relais du département Formation et s'est ouverte aux salariés de tous niveaux.

Des formations certifiées

Les entreprises développent de plus en plus d’accords avec des grandes écoles ou des universités pour construire leur formation et certifier leurs programmes. Ainsi, l’université Safran, conçue et créée il y a trois ans avec Grenoble Ecole de Management répond à la fois à un besoin d’incarner l’esprit du groupe, au-delà de ses filiales, et à une volonté de mettre en place des parcours métiers. « Nous avons conçu ces parcours, en fonction des besoins. Le premier a concerné la fonction achats et ceux qui y participent ont la possibilité ensuite de faire une thèse professionnelle pour obtenir le diplôme de Mastère Spécialisé Management de la Fonction Achats », explique Gaël Fouillard.

Certaines entreprises vont jusqu’à ouvrir leurs universités à leurs clients ou des partenaires externes et deviennent de véritables centres de profits.

Différentes études estiment à 4.000 le nombre d'universités d'entreprise dans le monde. Elles seraient environ 70 en France. Certains groupes développent plusieurs campus, comme Veolia qui revendique plus de vingt sites à travers le monde. D’autres ont fait le choix de l’université virtuelle et misent sur le digital. A chaque entreprise son modèle d’université.