Jurys d’admission : investissez de nouveaux talents

Du 30 mai au 8 juillet prochains, les jurys du concours d'entrée à Grenoble Ecole de Management permettront aux professionnels d’auditionner des jeunes d’horizons variés et aux profils atypiques. Ces temps d’échanges privilégiés avec les candidats, lors des entretiens inversés notamment, offrent aux partenaires entreprises l’opportunité de déceler de nouveaux talents, futurs stagiaires, alternants et recrues potentielles.

A formation égale, les qualités humaines et comportementales (soft skills, en anglais), marquent aujourd’hui la différence pour décrocher un poste, relève une récente étude LinkedIn, conduites auprès de 320 jeunes diplômés et 309 recruteurs français. (Le Monde, avril 2016). « A Grenoble Ecole de Management, depuis plusieurs années déjà, les jurys d’admission privilégient les critères de personnalité et de comportement, assure Daniel Besançon, directeur d’exploitation à la Semitag à Grenoble, et précédemment DRH pendant 13 ans.

Cet ingénieur de formation, qui a connu un parcours de sélection standard en France (Maths Sup’/Maths Spé), participe aux Jurys d’admission de GEM depuis plus 20 ans. J’ai ainsi vu évoluer les attentes des jurys au profit de l’expérience (stages, boulots étudiants…), et des traits de personnalité ; le socle de connaissances étant a priori acquis. Ce qui permet d’ouvrir la sélection à une grande diversité de talents, à des formations variées (prépa, université, BTS et IUT...), et bien sûr aux filières étrangères. »

Une technique révélatrice : l’entretien inversé 

La technique même de « l’entretien inversé » est pionnière, à GEM. Cette technique, qui invite le candidat à questionner l’un des membres du jury d’entreprise sur des aspects professionnels ou plus personnels (loisirs, hobbies…), permet aux auditeurs d’appréhender le candidat sur ses attitudes, son ouverture d’esprit, ses savoir-faire et savoir-être.

C’est ainsi qu’un certain nombre d’aptitudes, notamment la réactivité et l’adaptabilité seront révélées. « Soyez authentiques ! Vendez ce que vous avez à vendre ! Et ne masquez pas vos défauts. Lorsque j’auditionne un candidat, je recherche l’authenticité, la franchise et l’honnêteté, et surtout pas l’esbroufe ! », insiste Daniel Besançon. L’enjeu est bien de déceler les personnalités adaptables, ouvertes au changement et à l’innovation. »

Un vivier potentiel hors normes

A GEM, la part belle est donc faite aux candidats aux profils bigarrés, entreprenants, réactifs et novateurs, en référence aux profils de formation standards, note Romain Bry, responsable du recrutement des membres entreprises pour les jurys . « GEM est au service des entreprises, et ces mêmes entreprises recruteront ces jeunes dans quelques années. C’est pourquoi, les professionnels ont intérêt à investir les jurys d’admission. Il reste que cette journée dédiée est très enrichissante au plan humain et professionnel. C’est l’occasion de repérer de futurs talents, avec un élément différenciateur : la personnalité », affirme-t-il.

Et, de fait, en 20 ans de pratique, Daniel Besançon confirme avoir recruté quelques perles rares dans les fonctions de gestion, achats, marketing et communication… issues des jurys d’admission au concours d’entrée des Grandes Ecoles.  

Le jury d’admission en 3 temps

  • Le candidat défend une argumentation logique sur un thème ou une citation, pendant 5 minutes.
  • Un entretien inversé est réalisé avec l’un des professionnels du jury pendant 20 minutes. (Au total, 3 membres : 1 enseignant de GEM ; 2 partenaires entreprises).
  • Une discussion libre est conduite autour d’un sujet d’actualité, d’une expérience professionnelle ou personnelle, d’un hobby, de voyages à l’étranger…
Contacts
Romain Bry