Je me fais connaître grâce à un business game

 

je me fais connaître grâce à un business gameVous êtes leader sur votre marché et pourtant vous manquez de notoriété et rencontrez des difficultés à séduire des profils à haut potentiel lors de vos recrutements. Pourquoi ne pas faire découvrir votre secteur d'activité et votre entreprise via un Business Game, utilisé au sein d'un programme pédagogique ? Démonstration avec Keolis.


Keolis

Contact

Cécile ZARROCA
(+33) 4 76 70 64 12

C’est le leader français des opérateurs de transports publics et le 5ème au niveau mondial. Il affiche une croissance à deux chiffres depuis 10 ans. Il emploie 53 000 collaborateurs dans 14 pays et recrute 5 000 personnes par an. Vous le connaissez ? Peut-être pas. Il s’agit de Keolis. Certes, l’entreprise intervient en délégation de service public et n’est pas directement visible, mais face à un déficit de notoriété, elle a décidé de concevoir en 2012 le « K de Keolis », un Business Game pour se faire connaître auprès des étudiants. « Notre objectif était triple : renforcer la notoriété de l’entreprise, faire découvrir une activité méconnue, et susciter de l’intérêt, voire des vocations, pour travailler chez nous », explique Marie-France Delgado, responsable recrutement et mobilité chez  Keolis.

FAIRE DES ETUDIANTS LES ACTEURS DE LA FORMATION

Le « K de Keolis » a déjà rencontré un succès auprès des écoles d’ingénieurs qui, pour certaines, l’ont intégré dans leur programme permanent. Grenoble Ecole de Management est la première école de commerce à utiliser le jeu. Les étudiants du Mastère spécialisé en Management Technologique et Innovation le découvriront au premier trimestre 2014. « Nous avons choisi le modèle du Business Game car cela permet de rendre les étudiants acteurs de la formation et de les mettre en situation réelle. Le jeu permet en effet de modéliser les conditions de réponse à un appel d’offre. Nous pouvons ainsi évaluer les capacités d’analyse, d’adaptation, de prise de décision, de créativité et d’assertivité des élèves », souligne Marie-France Delgado.

DECOUVRIR L’ENTREPRISE DANS LES CONDITIONS REELLES

Concrètement, les étudiants, répartis en équipes vont endosser le rôle d’un comité de direction d’une filiale de Keolis et répondre au dossier d’appel d’offre d’une collectivité, dont les élus souhaitent fortement réduire la circulation des véhicules particuliers en centre-ville. Une journée et demi pour comprendre le fonctionnement et les enjeux d’un réseau de transport multimodal et présenter leur réponse devant un jury composé de directeurs de filiales de Keolis et de professionnels du transport, qui joue le rôle du donneur d’ordre. Leur réponse devra intégrer les éléments techniques, environnementaux, sociaux, financiers et marketing du dossier. L’équipe désignée gagnante de cette journée sera prioritaire sur des offres de stage ou de pré embauche dans le cadre du Graduate Programme de Grenoble Ecole de Management. Keolis mesure déjà la rentabilité de son jeu grâce aux écoles d’ingénieurs.

Avec Grenoble Ecole de Management, elle renforce son rayonnement et cible une nouvelle catégorie de futurs cadres.