GEM Learning Model

Repenser les fondamentaux de la pédagogie

Un nouveau modèle pédagogique pour former des profils INSIDE : Inspirés, Novateurs, Sociaux, Impliqués, Décideurs, Entrepreneurs.

 

PLUSIEURS CONSTATS

  • Les étudiants de la génération des natifs numériques ont une tendance au zapping peu propice à l’écoute et à la mémorisation du cours magistral traditionnel.
  • Les recherches montrent que les apprentissages sont bien meilleurs lorsque les étudiants sont sollicités et actifs (versus une écoute passive avec de la prise de note).
  • Le numérique ouvre des perspectives nouvelles en matière de pédagogie (information accessible partout et tout le temps, moocs, supports de cours interactifs, …).
  • Les professeurs ont envie de faire évoluer la posture de l’étudiant et celle de l’enseignant.

trois idees majeures

  • Donner du sens à ce qui est dispensé pour obtenir un meilleur engagement de l’étudiant : l’apprenant devient co-responsable / co-constructeur de son apprentissage. Il doit se projeter dans son avenir et comprendre très rapidement l’intérêt des enseignements et des activités proposés.
  • Un professeur coach : outre son rôle de transmission du savoir, l’équipe pédagogique endosse désormais un rôle d’accompagnement. Professeurs et consultants aident l’étudiant dans la construction de son savoir, de son savoir-faire, de son savoir-être et de son projet professionnel. Ils impulsent une capacité à agir en conscience dans le but de les mener à une vie professionnelle assumée, heureuse et responsable.
  • Intégration et transversalité: les enseignements sont conçus de façon intégrative. Ils visent au développement continu des compétences transversales des étudiants et à une vraie compréhension de l’articulation des disciplines de management entre elles. Cette transversalité est essentielle à la résolution de problèmes complexes.

quatre PILIERS fondateurs

DÉVELOPPER L'HUMAIN : CONNAISSANCE DE SOI, INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE ET PROJET PROFESSIONNEL AU PROGRAMME

Dès le début du programme, l'étudiant est amené à prendre conscience de ses talents, de ce qui le motive, de ses valeurs. Il se lance également dès son arrivée dans la découverte des métiers et commence à développer son projet professionnel. Il identifie ainsi les compétences qui lui seront nécessaires une fois diplômé et le chemin qui lui reste à parcourir au travers de ses enseignements, de ses stages ou alternances, de ses expériences associatives, des choix et des opportunités qui s'offrent à lui.

Régulièrement, il procède à une auto-évaluation de ses découvertes, de ses progrès, de l'avancement de son projet professionnel et du développement de son employabilité, notamment en utilisant le passeport compétences développé par GEM. L'étudiant devient ainsi au plus tôt acteur de son développement de compétences. Son implication, sa maturité et la richesse de son parcours s'en ressentent très significativement.

Le management est une activité humaine dans laquelle interviennent nécessairement les émotions. Dans ce sens, le développement de l'intelligence émotionnelle de chacun est recherché. Lorsque la situation s'y prête, l'étudiant est invité à porter attention à son ressenti, à le verbaliser, à se mettre à la place des autres et à les écouter. L'esprit de groupe, d'entraide et de coopération entre pairs est développé et prend de l'importance par rapport à l'esprit de compétition trop souvent observé entre étudiants. Des ateliers de gestion du stress, de mindfulness (pleine conscience, méditation), etc. sont également proposés.

LA GÉNÉRALISATION DE LA CLASSE INVERSÉE ET DE LA POSTURE ACTIVE

Le GLM amène les étudiants à adopter une posture active. Au début de chaque module, l'étudiant est mis en situation avant même d'aborder les concepts. Il comprend ainsi par lui-même les enjeux, l'intérêt et l'importance des objectifs pédagogiques poursuivis. L'enseignant fait appel, autant que faire se peut, aux émotions et au vécu de l'étudiant avant de faire appel à sa capacité de raisonnement.

Les étudiants s'approprient alors les connaissances requises avant les séances de face-à-face via des ressources pédagogiques de qualité mises à leur disposition (supports numériques interactifs, MOOC, articles de recherche…). Les heures de cours sont essentiellement dédiées à l'échange, l'interaction, l'explication, l'action des étudiants : le professeur amène les étudiants à partager entre eux, questionner, évaluer, produire, vivre une situation. Le face-à-face vise à approfondir le savoir, à le mettre en application et à développer les compétences transversales.

DES PROJETS INTÉGRATIFS

C'est un travail de groupe sur l'ensemble de l'année ou du semestre. Il permet à l'étudiant de mettre immédiatement en application sur une situation réelle ou proche de la réalité l'ensemble des connaissances et compétences acquises dans le cadre des modules. L'étudiant consolide ainsi ses acquis et développe de nouvelles compétences transversales nécessaires : capacité d'innovation, capacité de travailler en groupe, de travailler avec des donneurs d'ordre, d'entrer en action …

Le contexte moins « risqué » que celui d'un stage est favorable à l'expérimentation par chacun de nouveaux rôles au sein du groupe de travail et de nouvelles méthodes de travail. A noter : le projet peut être organisé en mixant des populations différentes (niveaux d'étude, sites géographiques et/ou de cultures différentes, au sein de GEM et en dehors). L'idée : développer les compétences interculturelles et la capacité de coopération à distance.

Cette méthode favorise la compréhension de l'interdépendance des métiers et des disciplines et fait valoir aux yeux de l'étudiant la complémentarité et la nécessité des enseignements du semestre, quel que soit son projet professionnel. L'encadrement de ces activités est double : tutorat de méthode d'une part, suivi d'expert des perspectives travaillées d'autre part.

LA GESTION DES IMPRÉVUS

Pour apprendre à gérer la complexité et le stress, le travail en mode projet sera désormais scénarisé.

Des imprévus seront introduits ponctuellement dans les cas intégratifs ou autres modules de mise en situation (un fournisseur fait faillite, la direction générale revoit sa stratégie, les équipes se réorganisent, etc.). Ce mode d'apprentissage laisse à l'étudiant le droit à l'erreur tout en lui apprenant le sens des responsabilités et la capacité d'adaptation.