Toutes les actualités
28 oct 2010

Une Winter School dédiée aux nanotechnologies émergentes

C’est dans le cadre magnifique de Pinsot, au cœur du Massif de Belledonne que Grenoble Ecole de Management et ses partenaires proposeront, du 28 mars au 1er avril 2011, une Winter School « académique », dont l’objectif est d’analyser les nouvelles problématiques liées aux nanotechnologies et à leur développement.

En quoi le modèle de développement des nanotechnologies peut-il faire tâche d'huile pour d'autres secteurs ? Quels pourraient être les apports des sciences humaines et de gestion (sociologie, économie, management de l'innovation...) aux approches purement scientifiques ? Peut-on transférer les stratégies et les best pratices observées en management des biotechnologies vers les nanotechnologies ?

Autant de questions auxquelles cette Winter School grenobloise, financée par l'ANR, apportera des réponses. Organisée par Grenoble Ecole de Management, en partenariat avec l'IEP de Grenoble, l'ESIEE (Université Paris Est-LAST), elle bénéficie du soutien des partenaires de l'initiative européenne FRIDA.

Objectif de cette semaine : analyser les problématiques liées aux nanotechnologies tout en explorant les différentes possibilités de leur développement à travers différents secteurs.

Destinée aux jeunes chercheurs (PhD, post doctorat, etc) qui s'intéressent aux nanotechnologies et qui souhaitent enrichir leur réseau, ainsi qu'à des chercheurs séniors, cette Winter School s'articulera autour de plusieurs thématiques :
 

  • 28 mars : management des nanotechnologies, business models, management des technologies convergentes
  • 29 mars : nouvelles questions éthiques, management du risque...
  • 30 mars : dynamiques scientifique et technologique en matière de nano, rôle des institutionnels, logiques individuelles, régulation, plates-formes, clusters et réseaux, etc.
  • 31 mars : géographie des nanotechnologies, gouvernance des clusters et des réseaux, transformations institutionnelles.
  • 1er avril : l'économie des nanotechnologies : leçons à tirer des précédents bonds technologiques, rôle des start-ups, ...

« Les spécialistes des sciences humaines et de gestion s'intéressent de plus en plus aux nanotechnologies car elles transforment les connaissances établies de multiples champs disciplinaires. » explique Vincent Mangematin, professeur en Management stratégique et Innovation à Grenoble Ecole de Management « Les pouvoirs publics et le secteur privé ont pris conscience du formidable potentiel économique et scientifique que représentent les nanosciences et y investissent largement. Parallèlement, les nanotechnologies soulèvent de véritables questions sociétales, économiques et managériales : antagonisme avec les technologies précédentes, rôle des politiques publiques dans leur développement, émergence des clusters et des réseaux, etc... »