Toutes les actualités
05 déc 2012

Une chaire de recherche appliquée Ingénierie du Service entre BNP Paribas Cardif et Grenoble Ecole de Management

L'Ecole grenobloise et l'assureur BNP Paribas Cardif s'allient pour concilier transformation industrielle et culture de service.

L'assurance, comme nombre de secteurs d'activité, vit de profondes mutations industrielles. L'industrialisation des services en est l'exemple.

Cette transformation appelle des compétences techniques, relationnelles et managériales particulières. Former les équipes à l'ingénierie du service devient un enjeu de compétitivité pour l'entreprise et un levier de croissance future.

Grenoble Ecole de Management et BNP Paribas Cardif partagent une même conviction : l'industrialisation DES services et le développement de la culture DU service partout au cœur de l'économie, sont deux variables indissociables pour contribuer à cette croissance.

Afin de favoriser ce développement, les deux entités unissent leurs expertises au sein d'un partenariat original fondé sur des valeurs communes et reposant sur un triptyque composé :

  • d'une Chaire de recherche appliquée « Ingénierie du Service »
  • d'une formation diplômante
  • d'un réseau à l'international

Une Chaire de recherche appliquée « Ingénierie du Service » visant à donner une double culture « industrielle et humaine »

D'une durée de deux ans, renouvelable, cette Chaire a une double finalité. D'une part, elle vise à promouvoir le champ de « l'ingénierie du service » afin de susciter des vocations chez les jeunes pour les métiers orientés vers la transformation industrielle et la culture de service, et de contribuer à une meilleure connaissance de ces enjeux et de ces problématiques par le monde académique.

D'autre part, elle vise à explorer la corrélation qui existe entre la satisfaction des clients et celles des équipes, ce qu'il est convenu d'appeler la « symétrie des attentions ».

Une formation diplômante « BADGE Ingénierie du Service » avec une 1ère promotion depuis octobre 2012

La Chaire s'inscrit dans le prolongement d'un nouveau dispositif de formation certifiant intitulé « BADGE Ingénierie du Service » labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles.

Imaginée par Grenoble Ecole de Management et BNP Paribas Cardif, cette formation inédite, à vocation multiculturelle et d'une durée de six mois, accueille sa première promotion depuis octobre 2012, au rythme de 4 jours de cours par mois. Dispensée en français et en anglais, elle se déroule à Paris.

Elle vise à former des managers ou des collaborateurs à potentiel à cette double culture « industrielle et humaine », afin de les positionner demain dans leur organisation en tant qu'acteur de cette transformation majeure qui doit associer la culture de l'Ingénieur à celle du service.

Un réseau international

Soucieux de déployer les fondements de la transformation industrielle d'un pays à l'autre tout en respectant les particularismes culturels locaux, Grenoble Ecole de Management et BNP Paribas Cardif se projettent déjà dans un déploiement de ce dispositif à l'international. Pour cela, ils s'appuieront sur le très riche réseau académique et universitaire à l'international de Grenoble Ecole de Management et sur les implantations de BNP Paribas Cardif dans 36 pays.

Benoît Meyronin, professeur à Grenoble Ecole de Management, directeur de l'Institut ServiCité et titulaire de la Chaire, précise : « L'ingénierie du service est une référence au monde de « l'ingénieur », qui renvoie donc à notre culture industrielle. Nous affirmons, avec notre partenaire, qu'il est nécessaire d'industrialiser les services et que la culture de l'ingénieur y a donc sa place. Mais, dans le même temps, les métiers de service nécessitent une approche « humaine » de ces questions. En réunissant les termes « ingénierie » et « service », nous voulons signifier ce nécessaire rapprochement qui touche aussi le monde industriel qui, lui, doit faire le « chemin dans le sens inverse », en s'ouvrant à la culture de service pour refondre ses modèles économiques et ses offres. »

Pour Stanislas Chevalet, directeur général adjoint de BNP Paribas Cardif, responsable de la fonction Efficacité Technologie et Opérations : « Il n'existe pas de projet industriel sans projet humain. Telle est notre intime conviction chez BNP Paribas Cardif. Les décideurs et managers de demain doivent pouvoir mieux articuler l'excellence opérationnelle et le management du service. Former les équipes à l'ingénierie du service, c'est prendre une longueur d'avance et se construire un avantage compétitif distinctif durable ».

A propos de BNP Paribas Cardif

BNP Paribas Cardif (www.bnpparibascardif.com) est la filiale assurance vie et dommages de BNP Paribas. Il conçoit des produits et services dans le domaine de l'épargne et de la prévoyance et les commercialise par l'intermédiaire de multiples canaux de distribution. Présent dans 36 pays, ses activités sont géographiquement diversifiées avec des positions fortes en Europe, en Amérique Latine et en Asie.

BNP Paribas Cardif se positionne parmi les 10 premiers assureurs européens*.

Son chiffre d'affaires en 2011 s'est élevé à 23,3 Mds€, dont 53% réalisé à l'international. Il compte près de 10 000 collaborateurs, dont 70% hors de France.

Dans le cadre de sa politique en matière de Responsabilité Sociétale d'Entreprise, BNP Paribas Cardif développe des produits et services responsables, favorise la diversité dans l'entreprise, met en place une politique environnementale interne et s'engage en faveur de l'éducation économique et financière.

* Source : Étude interne de BNP Paribas Cardif sur la base du chiffre d'affaires au 31/12/2010, figurant dans les supports institutionnels des concurrents.