Toutes les actualités
18 oct 2011

Solar Decathlon Europe 2012 : nos étudiants en compétition sur un nouveau concept d'habitat écologique

La Team Rhône-Alpes réunit des écoles, universités et laboratoires de recherche rhônalpins.
A un an de la compétition, le projet réunit un nombre croissant de partenaires, ce qui est un gage de réussite.

La Team Rhône-Alpes est l'une des 20 équipes retenues pour la compétition Solar Decathlon Europe 2012.
Née du partenariat entre l'ENSAG (École nationale supérieure d'architecture de Grenoble), l'INES (Institut national de l'énergie solaire) et les GAIA (Grands Ateliers de l'Isle d'Abeau), elle regroupe des établissements d'enseignement supérieur et de recherche de la région Rhône-Alpes, parmi lesquels Grenoble École de management (GEM), l' École nationale supérieure d'architecture de Lyon (ENSAL), Polytech' Annecy-Chambéry (Université de Savoie), l' École nationale supérieure Eau, Energie, Environnement (ENSE3), l'Institut universitaire de technologie Génie Electrique (IUTGEII) et l'École nationale des travaux publics de l'État (ENTPE).
Ils composent ainsi un véritable pôle d'excellence régional, en proposant des enseignements adaptés aux ambitions de la compétition, tant en architecture qu'en ingénierie et management.
 

La compétition

 
Organisée depuis 2002 par le Département de l'Energie Américain, la compétition biannuelle internationale Solar Decathlon est destinée à développer la recherche et la transmission de savoirs sur l'habitat à énergie solaire. Le Solar Decathlon met en compétition 20 équipes universitaires qui doivent proposer des concepts de maisons solaires. 2012 verra la deuxième édition européenne se tenir une nouvelle fois à Madrid, au mois de septembre. Les prototypes grandeur nature exposés avec leurs équipements se départageront alors aux points tout comme pour un Decathlon sportif.

L'Université Stendhal - Grenoble III fait sa rentrée dans la Team Rhône-Alpes

 
L'équipe rhônalpine élargit son équipe pour accueillir le Master Communication Scientifique et Technique (CST) de l'Université Stendhal. Cette formation professionnalisante dans le secteur spécialisé de la communication scientifique jouera un rôle crucial dans le développement non seulement de la valorisation et de la communication du projet de l'équipe vers le grand public, mais aussi de la culture scientifique autour du développement durable et du mieux-vivre en ville.
 

Le Master commun « Architecture, Ambiances et Cultures Constructives » de l'ENSAG et de l'ENSAL dédié au Solar Decathlon Europe

 
Pour accompagner au mieux les étudiants dans la compétition, les organismes de formation de l'équipe ont aménagé de nouveaux cursus. L'ENSAG et l'ENSAL proposent le master « Architecture, Ambiances et Cultures Constructives », qui a pour objectif de former des spécialistes de la conception éco-responsable d'architectures et techniques intégrées dans un milieu de vie et sur un territoire donné. Les enseignements incitent les étudiants à penser de façon prospective et créative pour imaginer de nouvelles formes d'habitat « légers pour la planète », en intégrant les notions d'économie énergétique et financière.
 

Un nouveau parcours Business Architecture et Développement Durable à GEM

 
Grenoble Ecole de Management propose un nouveau parcours intitulé « Architecture, Business et Développement Durable ». Se déroulant de septembre 2011 à mai 2012, les cours ont pour vocation de sensibiliser les étudiants à l'importance du rôle des nouvelles technologies et énergies dans la conception innovante de la ville de demain. Ils travailleront ainsi à étudier la viabilité, économique et écologique, du nouveau concept d'habitat urbain imaginé par l'équipe. Pour cela, des ponts sont créés entre les établissements, grâce à des cours ouverts en auditeur libre.

« Grâce à cette expérience in vivo, la Team Rhône-Alpes perçoit à la fois les richesses et les enjeux de fonctionnement de la pluridisciplinarité. Des ajustements permanents entre les parties prenantes sont nécessaires afin de créer une vision, une culture commune qui transcendent ces différences et permettent à chacun d'apporter le meilleur au projet » ajoute Pascal Rollet, Faculty Advisor du projet.

« Cette collaboration inter-étudiante est la preuve que le dynamisme et l'excellence des diverses formations supérieures en France, en particulier en Rhône-Alpes, peuvent être complémentaires et participer au développement du savoir-faire français en termes d'habitat écologique », explique Jean-François Fiorina, directeur de l'ESC Grenoble.