Toutes les actualités
11 mai 2017

Recrutement : pourquoi Ubisoft mobilise ses collaborateurs alumni ?

Une quarantaine de collaborateurs Ubisoft en France sont issus de Grenoble Ecole de Management

Une quarantaine de collaborateurs Ubisoft en France, issus de Grenoble Ecole de Management par exemple, se trouvent sollicités chaque année dans une démarche de « Campus Management » sur les forums étudiants. Objectif ? Animer des opérations de recrutement et de valorisation de la marque employeur. Pourquoi et comment Ubisoft favorise ce réseautage informel ?

« La moyenne d'âge des collaborateurs chez Ubisoft est de 33 ans, alors même qu'Ubisoft a 30 ans d'existence, avec plus de 12 000 collaborateurs dans le monde, dont environ 2 000 en France. Il est donc très facile pour un étudiant de s'identifier à nos ambassadeurs, » souligne Guillaume Saintagne, campus manager au sein d'Ubisoft, qui coordonne les actions de la marque employeur de toutes les entités Ubisoft en France. Ce dernier est par ailleurs responsable du recrutement des stagiaires pour le siège international. « Les besoins se sont accrus, avec des enjeux importants sur les fonctions supports – finance, marketing, communication, RH. D'où l'intérêt d'être visible auprès des étudiants des écoles de commerce, notamment Grenoble Ecole de Management. »

Outre les fonctions supports, l'enjeu est aussi de cibler et d'attirer les ingénieurs en programmation pour la conception des jeux en ligne. Ces mêmes programmateurs qui peuvent se sentir attirés par les GAFA. D'où la présence de Campus Managers d'Ubisoft au sein des écoles d'ingénieurs également, permettant d'accroître la visibilité de l'entreprise auprès de potentielles recrues. L'enjeu est donc double : gagner en visibilité et susciter des candidatures.

Des ambassadeurs alumni

« Face à un étudiant sur le campus, le recruteur n'est pas forcément l'interlocuteur le plus adapté, souligne Guillaume Saintagne. Nous misons donc sur une « logique conversationnelle » lors des forums de recrutement, au travers d'échanges entre nos alumni issus de GEM et les étudiants. Le recruteur peut prendre le relais par la suite pour aider l'étudiant à s'orienter parmi ses carrières potentielles au sein de l'entreprise. »

Pourquoi privilégier l'intervention d'alumni ? « Leur discours est perçu comme plus authentique. Il est plus concret sur leurs actions quotidiennes. Un responsable RH ou un recruteur aura un point de vue forcément plus théorique. Les échanges avec les alumni donnent du sens à la vision des métiers au sein de l'entreprise, et la projection sera plus forte. De plus en plus, d'ailleurs, ces actions sont conduites y compris auprès des premières années, car convaincre les étudiants au plus tôt s'avère très porteur à moyen terme. » Pour favoriser ces échanges, à côté de la participation au traditionnel forum de recrutement, Ubisoft peut aussi organiser des after-work avec les alumni, des petits déjeuners découverte ou des vidéo Chat, etc. Ubisoft va également mettre sur pied des communautés internes d'alumni sur l'Intranet du groupe, pour favoriser le réseautage entre alumni dans l'entreprise, les tenir informés des relations entre Ubisoft et leur ancien campus et leur permettre de s'investir.

Plus d'infos encore en 2017/2018

2017-2018 devrait donc permettre plus d'échanges entre les étudiants candidats, les stagiaires et les collaborateurs issus de GEM, quel que soit leur niveau de séniorité. « L'idée est bien de faire tomber les barrières, supprimer les freins hiérarchiques et dénouer les appréhensions, » note encore Guillaume Saintagne.

D'ores et déjà, depuis janvier 2017, l'opération « Make your Mark » sur le stand Ubisoft à GEM a permis des échanges libres avec un recruteur ou un alumni équipé d'un iPad et de l'appli « InMind », qui permet de prendre en photo le CV du candidat et de qualifier son profil sur le stand, pour partager quasi-immédiat avec l'ensemble des recruteurs Ubisoft en France. L'opération s'est vue assortie d'une conférence sur le marché du jeu vidéo, organisée avec Enjeux, l'association étudiante de GEM. Ce jour-là, 113 jeunes étaient présents !

Sur le même thème