Toutes les actualités
26 oct 2017

Marketing Bootcamp : témoignage de Sarah Maouche, Vente-privée

Vente-privée a participé au Bootcamp Marketing jeudi 16 octobre 2017. Un événement qui offre aux étudiants l'opportunité de découvrir le secteur du marketing et ses métiers à travers une table-ronde avec des diplômés et des ateliers participatifs ! 

Sarah Maouche est diplômée de GEM depuis 2015. Après avoir réalisé deux stages, d’abord dans le domaine du marketing opérationnel puis dans le marketing développement produit, elle travaille depuis un an et demi en tant que chef de projet e-commerce à Vente Privée.

Vente-privée est le pionnier et spécialiste des ventes événementielles sur Internet, vente-privee.com en est aujourd’hui la référence. Le site propose les produits des plus grandes marques à des prix très attractifs. Le positionnement de Vente Privée est clair : susciter le désir des clients en créant l’évènement chaque jour. Pour se différencier, Vente Privée compte sur la diversité de ses offres et sur l’effet surprise qu’elles peuvent créer chez le consommateur.

Au quotidien, Sarah s’occupe du e-merchandising de l’entreprise. Elle fait en sorte de mettre en valeur les produits sur le site afin de déclencher l’acte d’achat. En parallèle, Sarah est impliquée dans dans de nombreux projets. Elle a par exemple développé l’envoi d’une newsletter trimestrielle par service afin d’améliorer la communication interne au sein de l’entreprise.

Sarah est ravie d’évoluer chaque jour dans une entreprise flexible, qui lui octroie la possibilité de laisser libre part à ses idées et projets. Bien que d’ampleur internationale, Vente Privée fonctionne à la manière d’une start-up en mettant l’humain au centre de ses préoccupations. Avec une moyenne d’âge de 32 ans, l’entreprise jeune et  dynamique cherche sans cesse de nouveaux talents prêts à apporter leur pierre à l’édifice.

Quelques chiffres clés :

  • Création en 2001
  • 2500 marques partenaires
  • top 15 en terme d’audience

Merci à Léa FELIX, étudiante en 2e année du Programme Grande Ecole, pour la rédaction de cet article.