Toutes les actualités
28 mai 2014

Loïck Roche président du Chapitre des Ecoles de Management de la CGE

Réuni en Assemblée Générale hier, le Chapitre des Ecoles de Management de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) a élu à sa tête Loïck Roche, Directeur de Grenoble Ecole de Management. Il succède à Bernard Belletante, Directeur Général de l’EM Lyon, et sera accompagné dans sa mission par deux vice-présidents : Francis Bécard, Directeur Général du Groupe ESC Troyes et Jacques Igalens, directeur de Toulouse Business School. Les premiers sujets sur la table vont porter sur la mise en place des COMUE, la réforme des stages, mais aussi le statut d’étudiants-entrepreneurs.

Un président investi de longue date dans les écoles de management

Commission intégrée à la CGE, le Chapitre des Ecoles de Management réunit 32 grandes écoles de management reconnues par l'État et délivrant un diplôme national au terme de cinq années d'études post-baccalauréat conférant le grade de master. Mercredi 21 mai, réunis en Assemblée Générale sur le campus de Kedge Business School à Marseille, les membres du Chapitre ont élu à l’unanimité des suffrages exprimés Loïck Roche, directeur de Grenoble Ecole de Management.

Diplômé de l'ESSEC, titulaire d’un DU en ergonomie et écologie humaine, docteur en psychologie, docteur en philosophie, titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR) en sciences de gestion, AMP (Advanced Management Program) Harvard, Loïck Roche a commencé sa carrière comme ingénieur conseil en 1988 au sein du cabinet BPI avant de fonder et diriger en 1990 son propre cabinet conseil en management & organisations. En 1995, il intègre Grenoble École de Management comme enseignant-chercheur et dirige le département management technologie & stratégie. Nommé Doyen du corps professoral en 1999, il sera dans le même temps directeur de la pédagogie, de la recherche, directeur de la doctoral school avant de devenir directeur adjoint de GEM — tout en conservant ses responsabilités précédentes — en 2004 puis Directeur Général en 2012. Loïck Roche est spécialiste du leadership, du management, du bien-être des personnes et de la performance des organisations. Conférencier, il intervient une vingtaine de fois par an, il tient un blog et est l’auteur ou le coauteur d’une trentaine d’ouvrages et essais.

Le leitmotiv : un Chapitre fort pour une CGE forte

Aux côtés de Loïck Roche, Francis Bécard, Directeur Général du Groupe ESC Troyes, et Jacques Igalens, Directeur de Toulouse Business School, complètent une direction qui se veut collégiale et fédératrice. « Nous souhaitons poursuivre le travail mené par la précédente équipe et aller plus loin en fédérant l’ensemble des écoles de management pour donner voix au Chapitre » affirme Loïck Roche. Dans un contexte de mutation profonde du paysage de l’enseignement supérieur, « il y a urgence à mieux communiquer, mieux travailler ensemble pour que les écoles de management aient leur destin en main » confirme-t-il. Accroître la visibilité des écoles, développer leur capacité à faire peser leurs positions lors des débats, renforcer leurs liens avec les réseaux internationaux de business schools… autant d’objectifs affichés par la nouvelle équipe.

A propos de la CGE

Créée en 1973, la Conférence des grandes écoles (CGE) regroupe 214 établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et étrangers représentant tout le spectre des formations supérieures en grandes écoles de niveau Master et au delà. Organismes de formation de masse (40% des masters délivrés chaque année en France) et de recherche intensive (50 % des thèses dans les disciplines couvertes par les grandes écoles), les grandes écoles mettent en cohérence un projet pédagogique en fonction du profil de l’étudiant et des débouchés professionnels. Véritable label qualité, la CGE s’assure du respect par l’ensemble de ses membres de ses principes fondamentaux (excellence, sélection, ouverture internationale, accréditation des formations…). Les 214 grandes écoles membres permettent à la France de proposer une offre de formations et de recherche à déclinaisons multiples et de répondre ainsi aux besoins très variés des entreprises.