Toutes les actualités
24 avr 2012

Grenoble Ecole de Management certifiée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Grâce à cet agrément, l’Ecole grenobloise propose à ses étudiants un nouveau service intégré : celui de passer l’examen certifié de l'autorité française de régulation des marchés financiers.
Cet examen est désormais obligatoire pour tout nouvel entrant sur  certaines fonctions (vendeur, négociateur, analyste...) telles que définies par le règlement général de l'AMF. Elle est l’une des toutes 1ères grandes écoles à avoir été certifiée en France.

La réglementation des marchés financiers répond à de nombreux enjeux économiques et sociaux, et son importance s’est accrue au cours des dernières années. Afin de réguler l’accès aux marchés financiers, tout nouvel entrant, doit depuis le 1er juillet 2010 détenir une certification professionnelle de l’AMF. Elle est obligatoire pour les prestataires de service d’investissement, à savoir les banques, les assurances, les sociétés de gestion financière, qui doivent s’assurer que leurs employés disposent des qualifications et de l’expertise nécessaires ainsi que d’un niveau de connaissances suffisant pour exercer leurs services.

Depuis le 31 janvier 2012, Grenoble Ecole de Management est l'une des toutes premières grandes écoles à être agréée pour faire passer l’examen certifié par l’AMF en application de l’article 313-7-3 de son règlement général.

 Parmi les compétences et les connaissances testées : les bases comptables et financières, les instruments financiers et les risques ; la réglementation « abus de marché », le cadre institutionnel et réglementaire français, européen et international, la déontologie, la conformité et l’organisation déontologique des établissements, le fonctionnement et l’organisation des marchés, la réglementation pour la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, etc…

 L’Ecole grenobloise peut donc désormais proposer à ses étudiants souhaitant entamer une carrière chez un prestataire de service d’investissement de passer l’examen au cours de sa scolarité, avant même d’être diplômé. Un gain de temps et un atout de taille sur le CV d’un jeune professionnel qui se lance sur le marché du travail.