Toutes les actualités
27 mai 2011

Grand Emprunt : GEM unique école de management parmi les IRT labellisés

L'Ecole de management de l'écosystème grenoblois participera activement au programme de valorisation économique de l'IRT NanoElectronique et développera des nouvelles spécialités en management des nanotechnologies dans ses programmes existants ainsi que 4 nouvelles formations executive.

Le projet grenoblois d'Institut de Recherche Technologique NanoElectronique compte parmi les 6 IRT retenus par le jury international présidé par Christian Streiff, ancien président de PSA, dans le cadre de la politique des investissements d'avenir (Grand Emprunt) mis en place par le Gouvernement. Cette décision va permettre à l'écosystème grenoblois, leader européen des hautes technologies avec Minatec depuis 2005, d'accélérer la réalisation du prochain objectif qu'il s'est donné : figurer parmi les 3 grands écosystèmes mondiaux pour les micro-nanotechnologies.

Thierry Grange, directeur de Grenoble Ecole de Management explique : « L'IRT NanoElectronique est l'outil de renforcement du tissu économique attendu par Grenoble pour mieux disséminer l'Innovation et bâtir un leadership international. »

Ce projet a été porté conjointement par le pôle de compétitivité mondial Minalogic, l'institut de recherche CEA-Leti et le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics, avec la forte contribution de Grenoble INP, Grenoble Ecole de Management, l'Université Joseph Fourier et du CNRS, ainsi que le soutien de l'ensemble des acteurs locaux et régionaux (CAPI, Conseil général de l'lsère, Grésivaudan, METRO, Pays Voironnais, Région Rhône Alpes, SMTC, Ville de Grenoble) aux côtés de l'engagement d'industriels majeurs : Alcatel, Biomerieux, Bouygues, Ineo GDF Suez, Mentor Graphics, Presto, Schneider Electric, Soitec, Thalès et Tronics.

Implanté sur le campus d'innovation GIANT (Minatec) à proximité du centre-ville de Grenoble et à deux pas de Grenoble Ecole de Management, l'IRT NanoElectronique représente un investissement total projeté d'environ 460 millions d'euros sur 10 ans, financé à hauteur de 50% par le secteur privé. Il comporte 3 programmes majeurs : le « Core Technology Program » (310M€), le programme de valorisation (70M€) et le programme de formation (50M€). Sa labellisation marque une nouvelle avancée dans la coopération « public - privé » en créant un modèle d'innovation complet.

Le programme de formation de l'IRT NanoElectronique

Un programme de formation à la hauteur des enjeux est prévu dans le cadre de l'IRT. 10 000 personnes seront ainsi formées en 10 ans grâce aux formations existantes (Grenoble Ecole de Management, Grenoble INP, Université Joseph Fourier). Des formations nouvelles permettront en outre de développer des spécialités complémentaires pour le management ou le design et de s'appuyer sur les meilleures compétences internationales américaines ou asiatiques.

« L'intégration des formations d'ingénieurs et de management avec les technologies issues de la recherche en nano-électronique va générer des innovations qui renforceront la position mondiale des entreprises et du site de Grenoble. » commente Thierry Grange.

Les parcours proposés dans ce cadre par Grenoble Ecole de Management et ses partenaires scientifiques viseront en priorité à développer les compétences managériales qui favoriseront la diffusion des nanotechnologies dans l'ensemble du tissu industriel, et en particulier dans les secteurs des énergies renouvelables et des biotechnologies pour la santé : entreprises leaders en nanoélectronique et applications, start-up technologiques et PME intégratrices.

De nombreux programmes existants de GEM intégreront une spécialisation nanotechnologies (MS Management Technologie et Innovation, MS Management des entreprises de Biotechnologies, MS Management et Marketing de l'Energie, MS Entrepreneur, Formatech, Ingénieur en Management Technologique, MBA, DBA, Vente d'une offre technologique complexe).

Quatre nouveaux parcours Executive seront également créés en Management des nanotech et des biotech, Design et manufacturing des Services high-tech, management de projets collaboratifs, etc... Ces programmes, qui intégreront une forte dimension internationale, seront également accessibles aux doctorants, et faciliteront leur insertion professionnelle au sein des entreprises.

L'extension de Grenoble Ecole de Management par la CCI de Grenoble et celle de Grenoble INP par le Département de l'Isère, accompagneront ce programme et renforceront leur présence au sein du campus d'innovation GIANT.

Le « Core Technology Program » de l'IRT NanoElectronique

L'IRT NanoElectronique comprend trois grands programmes de R&D : l'"Assemblage 3D" (pour empiler les puces les unes sur les autres), la "Nano-photonique sur silicium" (pour utiliser la lumière afin de communiquer plus rapidement de puce à puce et à l'intérieur même d'une puce), et les "Technologies de liaison" (pour accélérer la diffusion de systèmes miniaturisés intelligents plus interactifs avec l'homme et son environnement - notamment dans les domaines de la santé, de l'habitat de l'automobile et de l'énergie). L'IRT comprendra ainsi une plate-forme technologique appelée "Grands Instruments" qui apportera des moyens de caractérisation de très haut niveau pour les travaux menés dans le cadre de ces trois programmes.

Le programme de valorisation de l'IRT NanoElectronique

L'IRT Nanoélectronique mettra en œuvre un environnement permettant d'accélérer la croissance des PME avec trois objectifs :

  • Accompagner la création et les étapes de développement de start-ups,
  • Réussir à faire émerger des Entreprises de Taille Intermédiaire de rang mondial,
  • Accompagner les PME dans les étapes de mise sur le marché de nouveaux produits à fort contenu technologique.

L'objectif est de doubler en 10 ans l'écosystème grenoblois qu'il avait fallu 20 ans pour constituer. Un dispositif spécifique sera mis en place pour valoriser l'innovation portée par les PME et leur permettre de se développer.

4 types d'accompagnement seront proposés par Minalogic, Grenoble Ecole de Management et le CEA-Leti, allant des projets très courts jusqu'à la mise en place d'un laboratoire de R&D commun avec un organisme public de recherche pour une durée de trois ans au moins.

Enfin, les acteurs territoriaux associés à l'IRT NanoElectronique apporteront leur soutien aux PME implantées sur le territoire grenoblois afin d'intégrer dans leurs produits des briques technologiques issues des projets de l'IRT et ce, par le biais d'un fonds annuel de 1 million d'euros géré par Minalogic.