Toutes les actualités
07 nov 2014

GEM participe au premier test international de connaissances sur la RSE

Au moment où se tient la conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation pour le développement durable (Nagoya – Japon, Novembre 2014), GEM compte plus de 600 répondants au Sustainability Literacy Test, premier test international de connaissances sur la Responsabilité Sociale en Entreprise ouvert et gratuit pour tous les établissements d'enseignement supérieur. Le but : mesurer les connaissances de ses étudiants dans le domaine et, à terme, proposer des solutions pour les améliorer dans nos enseignements et nos programmes.

« Le sujet est incontournable mais les actions concrètes sont encore difficiles à mettre en œuvre dans un monde régie par de fortes politiques financières » déclare Jaclyn Rosebrook-Collignon, professeur à GEM et Responsable de la politique RSE de l’Ecole.

Pour avancer dans le domaine, GEM fait partie du groupe de travail Compétences Développement Durable CGE-CPU. Dans ce cadre, l’école a contribué au développement de l’outil et maintenant déploie le Sustainability Literacy Test comme outil pédagogique mais également comme outil de mesure des connaissances de ses étudiants, diplômés, et collaborateurs. A ce jour, plus de 600 étudiants et collaborateurs ont répondu à l’enquête.
« L’idée est de mesurer ce que les étudiants savent sur les grands enjeux sociétaux et planétaires, de faire un benchmark sur leurs connaissances avec les étudiants partout dans le monde et de voir comment on peut améliorer nos programmes afin de former les manageurs du futurs, responsables et capables d’agir sur ces problématiques. » conclut Jaclyn.

Pour participer à ce projet collectif et mettre en place l’outil dans vos organismes

A propos du “Sustainability Literacy Test”

Déployé dans 25 pays, ce Questionnaire à Choix Multiples de 50 questions en ligne évalue les connaissances de base en matière de développement durable et de responsabilité à la fois individuelle et organisationnelle. Il est destiné à tous les étudiants de l'enseignement supérieur quels que soient leurs niveaux d’étude (Bachelor, Master, MBA , PhD…)

Pour augmenter sa pertinence, deux tiers des questions sont identiques partout dans le monde et abordent les enjeux planétaires (réchauffement climatique par exemple). L’autre tiers est basé sur des problématiques locales (réglementations, lois, culture et pratiques du pays…).
A noter : Une comparaison internationale des scores de plus de 25,000 étudiants internationaux sera présentée lors de la conférence mondiale de l’UNESCO pour l’éducation au développement durable à Nagoya au Japon en novembre 2014.