Toutes les actualités
18 jan 2011

Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble 2011 : un monde d'urgences

Risques et défis géopolitiques d'aujourd'hui

 

L'édition 2011 du Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble intitulé "Un monde d'urgences, risques et défis géopolitiques d'aujourd'hui" aura lieu les 24, 25, 26 et 27 mars 2011 à Grenoble Ecole de Management.

Informations et inscriptions : www.grenoble-em.com/festival

Pourquoi un festival de géopolitique ?

Aujourd'hui, la géopolitique est partout. Mondialisation oblige, les entreprises en ont un besoin accru, les politiques s'en inspirent dans leur pratique, les militaires l'utilisent pour approfondir leur réflexion stratégique, les géographes renouvellent leur discipline grâce à elle... Jusqu'au grand public qui se passionne pour les clés de lecture que la géopolitique fournit au décryptage de l'actualité. Depuis une vingtaine d'années, la géoéconomie s'en est mêlée, projetant sur le devant de la scène l'économie comme facteur clé des rapports de force et de coopération mondiaux.

Carrefour de toutes les géopolitiques, le Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble créé en 2009, entend inscrire la France au premier plan de la réflexion stratégique en la matière. Organisé par l'association Anteios qui regroupe des enseignants de géopolitique, par Grenoble Ecole de Management et par les Presses Universitaires de France, éditeur de la collection Major, le Festival se tiendra cette année du jeudi 24 au dimanche 27 mars 2011 à Grenoble. Il rassemblera l'ensemble des acteurs intéressés par la géopolitique : enseignants et chercheurs, mais aussi responsables d'entreprise, militaires, hauts fonctionnaires, étudiants... de façon à mettre en rapport analyse intellectuelle et applications pratiques.

Le Thème 2011 : « Un monde d'urgences : risques et défis géopolitiques d'aujourd'hui »

Vivons-nous dans une société où les risques sont plus nombreux, plus immédiats et plus dangereux qu'autrefois ? Le fait n'est pas avéré, mais il est certain que la majorité en a le sentiment. C'est que le risque prend des formes nouvelles, plus lointaines, plus inattendues, plus brutales. La mondialisation explique que des événements survenus dans les lieux les plus reculés puissent nous affecter ; la complexité de nos économies et de nos administrations les rendent sensibles au moindre dérèglement ; les équilibres politiques se rompent, le progrès technique multiplie les dangers et rend leurs effets plus inquiétants. Les risques changent et se renouvellent.

Le Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble s'attachera à définir ces nouveaux risques - environnementaux, criminels, informatiques, médiatiques, économiques, politiques, sociaux... en mettant bien sûr l'accent sur le risque géopolitique et les nouvelles zones à risques.

Il analysera les conséquences de ces nouveaux risques pour les administrations et les entreprises, les chercheurs et les analystes et enfin, tout simplement, pour les simples citoyens que nous sommes. Il s'efforcera de définir les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour connaître ces risques, les maîtriser mais aussi les assumer.

Car le but de notre réflexion n'est pas de pousser au refus de tout risque et à une attitude exagérément précautionneuse. Entreprendre, diriger, décider c'est assumer le risque. Le Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble s'efforcera donc de rappeler les aspects positifs du risque et de la prise de risque, ce dernier étant vu comme un défi qui nous force à nous dépasser. Il placera en exergue de ses travaux la formule de Rudyard Kipling : « Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précautions.»

Le programme

> Les Rencontres de la géopolitique. Cœur du festival, ces débats sur des thématiques extrêmement variées seront des moments privilégiés pour rencontrer les différents acteurs de la géopolitique.

> Les Grands Débats. Programmés le samedi après-midi, ils seront l'occasion de réunir de fortes personnalités sur des sujets particulièrement polémiques.

> Les Conférences Express « 20 minutes pour comprendre». Périlleux exercices de synthèse, elles auront pour objet, en une vingtaine de minutes, de donner un éclairage sur une question, puis d'amorcer le débat avec le public. Ce format court permet au public de construire son « programme à la carte » avec une quinzaine de conférences proposées sur la matinée du samedi et celle du dimanche.

> Les Ateliers de l'innovation. Destinés aux entreprises, ils présenteront la gestion concrète des risques dans des domaines tels que l'informatique, les achats, la logistique et dans des contextes locaux particuliers.

> Le Carrefour des géopolitiques. Véritable forum permanent avec des stands, des interventions et des séances de dédicaces des auteurs présents, il réunira revues, associations, auteurs, sites Internet afin de permettre à tous les acteurs de la réflexion géopolitique de se faire connaître.

> Les Prix du Festival. Quatre prix seront décernés : Le prix Anteios du livre de géopolitique, distinguant un ouvrage paru dans l'année, Le prix du concours général des prépas, attribué à une équipe d'étudiants de classe préparatoire ECS, Le prix du livre de Management International récompensant un ouvrage aidant à la compréhension des problèmes inhérents à l'internationalisation de l'activité des entreprises, et Le Prix du meilleur mémoire de master consacrant les travaux d'un jeune chercheur en géopolitique, relations ou économie internationales.

> Le Premier Festival International du film géopolitique regroupant fictions et documentaires avec des séances spéciales, suivies de débats, dans les salles de la ville de Grenoble.

> Des animations : simulation de crises financières en salle de marché, simulation de crise internationale, jeux de stratégie.

Contacts Presse
Grenoble Ecole de Management : A. Oudinot - 04 76 70 60 79
Presses Universitaires de France : Patricia Ide-Beretti - 01 58 10 31 89