Toutes les actualités
17 mai 2010

Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble

La thématique 2010 du festival grenoblois "Vive la france quand même" fait écho au climat morose et au tempérament français, tout en nous rappelant que la France possède pourtant de réels atouts !

Avec la présence de Nicolas Baverez, Michel Foucher, Nathalie Kosciuzko Morizet, Hubert Védrine...

Des centaines de personnes avaient fait le déplacement en 2009 pour venir écouter Emmanuel Todd, Sylvie Brunel ou François-Bernard Huyghe... Fortes de ce succès, Grenoble Ecole de Management, les Presses Universitaires de France et l'Association Anteios, qui regroupe des enseignants de géopolitique, lancent la seconde édition du Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble, autour de la thématique « Vive la France ... quand même ! » et du Maroc, invité d'honneur 2010.

28, 29 et 30 mai 2010 : 3 jours de conférences, débats, ateliers et tables rondes
 
Le Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble, créé en 2009 se veut le carrefour de toutes les géopolitiques. Il ponctuera chaque année l'agenda des entreprises, des professionnels de l'international, des enseignants, des chercheurs, des hauts fonctionnaires, des étudiants et du grand public...

La France au cœur de tous les débats

« Nous entendons démontrer, en dépit d'un climat morose et d'un tempérament porté à l'auto dénigrement, que la France possède de réels atouts. Certains sont hérités (le territoire, la position en Europe, la présence dans le monde), beaucoup sont le résultat d'efforts constants (la productivité des travailleurs, les spécialisations des entreprises leaders, la densité des infrastructures). La France ne part donc pas perdante dans la mondialisation ».
Pascal Gauchon, président de l'Association Anteios.

Pour la seconde édition du festival grenoblois, les interventions s'articuleront autour de la thématique « Vive la France... quand même ! ».

Conférences, débats, tables rondes, ateliers, projections de films et autres « cafés géopolitiques » auront cette année pour ambition d'identifier la place de la France dans la mondialisation.

Parmi les domaines abordés lors des nombreuses conférences : attractivité des territoires, diplomatie, action militaire, société française, compétitivité des entreprises, modèle social et entrepreneurial, innovation, pôles de compétitivité, l'image « France », la France vue d'ailleurs....

Le Maroc, invité d'honneur 2010

Partenaire privilégié de la France, le Maroc sera cette année mis à l'honneur à travers les interventions de l'ESCA Casablanca. Les sujets exposés analyseront les relations avec la France, ainsi que les divers types d'environnement, les technologies de l'information, l'éthique et la responsabilité sociale au Maroc.

Un événement porté par de grands noms

Parmi les grands noms présents ayant d'ores et déjà confirmé leur venue : Nicolas Baverez, Pierre Bréchon, Emmanuel Davidenkoff, Jean-François Eck, Frédéric Encel, Michel Foucher, Christian Harbulot, Henri Oberdorf, Nathalie Kosciuzko Morizet, Hubert Védrine, Pierre Verluise...

Cet événement à vocation nationale est organisé en partenariat avec les entreprises et les institutions : Allibert Montagnes & Déserts, Axyntis, Ayrens, Cabinet Performance, Clio, Le Club, Comes, Decitre, EDF, ESCA Casablanca, la Documentation française, Fondation Saint Cyr, La Métro, SCOR, SGS, Strate College Designer, Veolia Environnement, la Ville de Grenoble.

Il bénéficie également du soutien médiatique des des Cahiers Français, des Echos, de l'Etudiant, de l'Expansion, de Diploweb, de Fusions et Acquisitions Magazine, d'Historiens et Géographes, du Monde, de Présences et de TV5 Monde.

Un ouvrage publié aux PUF
 
À l'occasion du Festival paraîtra l'ouvrage « Vive la France quand même ! », écrit par les membres de l'association Anteios et des professeurs de Grenoble Ecole de Management, publié aux Presses Universitaires de France. Ses analyses serviront de point de départ aux débats et aux réflexions des participants.

Plusieurs prix remis en marge du Festival

Le festival sera enfin l'occasion de décerner plusieurs récompenses :
 

  • Le Prix Anteois du livre de géopolitique. Soutenu par l'Association Anteios, ce prix distingue un ouvrage paru dans l'année. Le vainqueur de l'année 2009 était le livre de Richard Labéviére et François Thual, La Bataille du Grand Nord a commencé, (Perrin 2008).
  • le Prix du livre de management international. Soutenu par Grenoble Ecole de Management, le prix récompense un livre en français, s'inscrivant dans une discipline de management et présentant une dimension internationale (bonne pratique, méthodologie, monographie, etc..). 
  • le Prix du concours général des prépas 2010 soutenu par Grenoble Ecole de Management et la collection Major des Presses Universitaires de France en partenariat avec Allibert Montagnes et Déserts et la Documentation Française. Il sera attribué à une équipe de classe préparatoire HEC ayant réalisé un mémoire sur le thème « Quel futur pour les relations Europe et Maghreb ? ». 
  • Deux géopoliticiens seront récompensés pour l'ensemble de leur œuvre.

 
Et une animation ludique : Notre table est géopolitique !

Qu'y aura-t-il dans vos assiettes lors du festival ? Gilles Fumey, géographe de l'alimentation, décryptera le buffet de l'événement proposé samedi 29 mai à partir de 12h30. Car manger de la viande, boire du vin, choisir ses produits frais au marché, tous ces actes ont parfois des répercussions géopolitiques insoupçonnées ! 

Plus d'informations : www.grenoble-em.com/festival