Toutes les actualités
14 avr 2009

Concours 2009 : l’ESC Grenoble frôle les 15 000 candidats !

Ils sont exactement 14 396 à postuler aux 650 places offertes à la rentrée 2009 à l’Ecole de la CCI de Grenoble, soit 1700 de plus que l’année dernière.
 

 
« Le concours d’entrée 2009 au programme Grande Ecole de l’ESC Grenoble restera certainement dans les annales… » se réjouit Jean-François Fiorina, directeur de l’ESC Grenoble.

Avec près de 15 000 candidats, soit 7696 candidats en admission parallèle (venus de l’Université) et 6700 candidats de classes préparatoires (scientifiques, économiques ou littéraires), l’ESC Grenoble est l’Ecole qui réalise l’une des plus belles progressions sur le marché – ô combien concurrentiel - des écoles de management françaises.

+ 17,3 % d’augmentation sur les prépas

La bonne santé grenobloise est tout d’abord à noter sur le marché des classes préparatoires qui composent 60 % d’une promotion. Sur ce secteur, l’Ecole réalise + 17,3 % d’augmentation (+1000 candidats) : une belle prouesse sur un marché, certes à la hausse, mais de seulement 6,3 %.

Pour les connaisseurs, il faut noter les progressions par type de prépa : + 16% sur les options scientifiques ( marché : + 6,3), + 15,6% sur les options économiques (marché :+ 5,9), + 38,7% sur les classes prépas littéraires (marché : – 2,5%), et enfin, + 34,96% sur les prépas technologiques (marché : + 25,4 %). A noter, l’Ecole améliore largement son score auprès des étudiants des grandes classes préparatoires de France (Louis Le Grand, Henri IV…)
Au final, l’ESC Grenoble est la 4ème école française en termes de candidatures prépa (8ème en 2008 ! ).

+ 11,5 % d’augmentation sur les admissions parallèles

Concernant les candidatures issues de l’Université via le concours Passerelle, l’attractivité grenobloise fait mouche : 700 candidats de plus qu’en 2008 soit 11,5 % d’augmentation.
Pour une entrée en 1ère année, ils sont 4558 à postuler (+6 %) ; pour une entrée en 2ème année, ils sont 3138 (+ 20,5 %). Pour mémoire, la population « admissions parallèle » compose 40 % d’une promotion, comme dans toutes les grandes écoles de commerce. Particularité grenobloise toutefois : la conviction qu’il faut conserver une entrée en 1ère année pour attirer des Bac + 2 (IUT, BTS…) et favoriser ainsi une réelle hétérogénéité au sein des promotions.

Comment expliquer cette performance ?

Plusieurs éléments de réponse peuvent expliquer ces résultats :
 

  • la qualité indiscutable de la formation, reconnue internationalement par les accréditations (réaccréditation AACSB et AMBA en 2009)
  • une présence remarquée dans les classements internationaux et nationaux
  • des orientations pédagogiques originales qui répondent aux attentes des étudiants (littérature et management, géopolitique, design…)
  • une forte attractivité du bassin économique grenoblois, fortement marqué par l’industrie, les nouvelles technologies et les marchés internationaux.
  • une attractivité de la ville de Grenoble en tant que ville étudiante (1ère au palmarès de l’Etudiant, projet GIANT, plan Campus…)
  • enfin, dans un contexte de crise économique, un attrait supplémentaire pour ce type de cursus très proche des entreprises qui propose un accès privilégié à l’emploi.

 

Au menu des festivités à venir…

Pour les 15 000 étudiants qui souhaitent intégrer l’Ecole grenobloise, il leur faudra d’abord passer le cap des épreuves écrites au mois de mai. Puis, pour les valeureux qui réussissent cette première étape, il leur faudra venir passer les oraux devant un jury de professionnels (700 cadres grenoblois y participent chaque année !) en juin 2009. Les résultats finaux seront connus en juillet. Rentrée prévue le 14 septembre.