Toutes les actualités
28 juin 2016

9ème Festival de Géopolitique de Grenoble 2017 : appel a communication

Festival de Géopolitique de Grenoble Ecole de Management

Depuis 2007, le Festival de Géopolitique de Grenoble rassemble nombre de personnes intéressées par la géopolitique : enseignants et chercheurs, mais aussi responsables d'entreprise, militaires, hauts fonctionnaires, artistes, étudiants, grand public … de façon à mettre en rapport analyse intellectuelle et applications pratiques et donner au public les éléments de la réflexion.

La 9ème édition aura lieu du 8 au 11 mars 2017 et aura pour thème " Le pouvoir des villes".

Date limite de soumission : 4 septembre 2016

La ville est un reflet des questions posées aujourd'hui à l'humanité. Selon l'ONU, 50% de la population mondiale est désormais urbaine. Les villes atteignent des tailles inégalées dans l'histoire, concentrent aussi réseaux, pouvoir économique et souvent politique, richesses, culture et emplois. Certaines sont devenues des villes mondes, acteurs à part entière des enjeux de la planète (la City de Londres, New York, Shanghaï), voire sont des cités-états (Singapour, Monaco, etc…). Beaucoup sont rivales, beaucoup déploient aussi une diplomatie propre.

Les villes incarnent aussi des enjeux stratégiques (Hong Kong, Kaliningrad…) et symboliques (Jérusalem, Paris, Sotchi, Pékin…), même lorsqu'elles ne sont plus que de l'Histoire (Palmyre, …). Ce mouvement de fond, structurel, ne remet-il pas en cause les sociétés en profondeur, avec les risques et désordres en résultant ?

De la Cité à la métropole, elles constituent des centres organisant autour d'elles des périphéries rurales nécessaires à leurs approvisionnements, à leur expansion (rurbanisation) qu'elles transforment également, souvent sur un mode déstructurant, renouvelant les enjeux d'aménagement des territoires, organisant les réseaux et les mobilités pour et autour d'elles. Toutes également, avec le développement des conflits modernes, peuvent devenir des champs de bataille.

Consommatrices avides, elles seront néanmoins au centre des questions environnementales et technologiques à venir (green et smart cities). Les réflexions sur ces problèmes ne génèrent-ils pas d'ailleurs parfois, entre autres contradictions, une contreutopie de la nature ?

Construites et pensées en premier lieu par leurs populations favorisées, elles sont le théâtre privilégié des enjeux sociaux, tant elles concentrent aussi pauvreté, inégalités, pollution, populations déracinées, violences. Ce sont également les lieux privilégiés des contestations politiques qui mobilisent souvent tout leur potentiel symbolique, comme l'axe République-Nation à Paris, la place Tahrir au Caire ou le Parc Gezi à Istanbul.

Pour toutes ces raisons, nous souhaitons interroger dans ce 9e festival de géopolitique, les enjeux cruciaux, aux échelles petites et grandes, que représente la tendance à l'urbanisation du monde, les dynamiques qu'elle génère, les potentiels dont disposent ces entités urbaines pour construire leur avenir, et leurs limites.

Contacts
Isabelle Sauret